27/05/2010

Stigmates corporels

Hier, la Première recevait Franck Vandenbroeck.
Pas le mort en vélo, mais le condamné en politique.
Et le journaliste était triste d'avoir coupé la chanson d'intro demandée par l'invité: Jojo de Brel.
Ca lui fendait le coeur il disait.
Moi j'étais bien content. Brel me troue le c...

11:58 Publié dans Musique

Les commentaires sont fermés.